De Multinet à Duranet

Vu la proximité de la mer, l’ancienne entreprise Ostend Stores & Ropeworks d’Ostende fabriquait déjà des cordes et des filets pour la pêche au début du 20e siècle. Dans les années 1980, la production de filets d’OS&R a été confiée à une société distincte, « Multinet », mais à la fin des années 1990, il a fallu chercher un repreneur en raison de la baisse du nombre de bateaux de pêche. L’occasion rêvée pour le fabricant de filets allemand Mewes & von Eitzen d’ouvrir une filiale belge pour la vente et la confection de filets sans nœuds. C’est ainsi que Duranet a vu le jour le 2 janvier 1997.

Une histoire de croissance

Sous l’impulsion du directeur Patrick Van Haecke, l’ancien responsable production chez OS&R, Duranet se consacrait initialement à la confection de filets de sécurité pour le bâtiment et l’industrie et à la vente de filets de sport. Rapidement, les bâches et les filets pour l’agriculture et l’horticulture sont venus étoffer la gamme.

En 2004, un nouveau bâtiment a été investi et en 2006, Monsieur Van Haecke a pu acheter les parts de Duranet, avant une nouvelle extension du site en 2008.

Aujourd’hui, Duranet propose un assortiment unique de 2000 produits et est le leader du marché du Benelux.

Patrick Van Haecke : « Duranet incarne des produits et un service de qualité supérieure depuis 20 ans. Nous devons notre succès à nos centaines de clients fidèles. Nos collaborateurs jouent un rôle crucial dans cette réussite. Grâce à l’expertise acquise durant toutes ces années, nous sommes en mesure de conseiller au mieux les clients et de proposer la meilleure solution pour chaque situation. Nous avons des stocks importants et confectionnons nos produits en interne avec un personnel expérimenté, ce qui nous permet de répondre rapidement à chaque demande. »

L’avenir

Patrick Van Haecke : « À l’avenir, Duranet va surtout développer l’exportation vers les pays voisins. Forts de notre vaste assortiment et de notre rapidité et fiabilité de livraison, nous sommes courtisés par les commerçants et les professionnels. Nous visons une croissance annuelle des exportations de 20 %. »